Porte bébé pour vélo

Le porte bébé vélo, permet de transporter bébé en toute sécurité grâce à un système réglable qui assure une meilleure stabilité de votre petit trésor. Ce porte bébé est conçu pour le vélo et s’adapte parfaitement à la morphologie du cycliste et du petit . Ainsi vous offrant un confort optimal. Le porte bébé est robuste et pratique et permet à votre enfant de voyager en toute sécurité avec vous.

Description de Porte bébé pour vélo

Le porte bébé s’impose aujourd’hui comme un accessoire indispensable pour les personnes qui aiment se déplacer à vélo, mais dont les enfants sont encore en bas âge. Aujourd’hui, il existe une large gamme de porte-bébés sur le marché. Porte-vélo avec des sièges amovibles, avec dossier ou avec accoudoir, en forme d’éponge, etc. Pour assurer la sécurité et le confort de votre enfant, il y a des informations essentielles à connaître sur le porte bébé vélo. De même, il faut s’appuyer sur certains critères pour faire le meilleur choix.   

Porte bébé vélo : rôles et différents types de sièges

Selon les dispositions prévues par le Code de la route, il n’est pas possible de garder votre enfant contre vous lorsque vous conduisez. Lorsqu’il n’a pas encore cinq ans, il faut impérativement avoir un porte bébé pour votre vélo. Certains porte vélos ont des sièges placés à l’avant, tandis que d’autres ont leur siège situé à l’arrière.

Sièges situés à l’avant 

Les portes-bébés vélo dont les sièges sont situés à l’avant se placent sur la potence. Le dispositif qui permet de fixer le siège est aussi relié à des rails. Leur rôle est de bien maintenir en équilibre l’enfant. Avant de l’utiliser, il faut que l’enfant s’asseye tout seul, et ce, pendant de longues minutes. L’idéal serait qu’il ait au minimum 9 mois. De la sorte, il pourra utiliser le siège avant jusqu’à ses 15 kg.

Généralement, les sièges avant sont équipés d’un harnais. Leur rôle est d’assurer la sécurité de l’enfant en l’empêchant de tomber. Pour ne pas épuiser l’enfant, il y a aussi un repose-pied que vous pouvez ajuster en fonction de vos besoins. Avec ce type de siège, vous pouvez veiller sur l’enfant tout au long du voyage. 

En plus de lui donner la possibilité de voir tout ce qui passe, il peut interagir avec vous durant le voyage. Cela constitue un excellent moyen pour ne pas l’ennuyer si vous faites un long parcours. Les sièges avant sont fixés au vélo à l’aide des attaches. Vous ne serez pas encombré sur le vélo et il vous restera de la place pour les paniers et autres dispositifs.

Les VTT sont équipés d’une potence incompatible avec les sièges classiques. Vous devrez donc vous assurer que le porte bébé est utilisable avec votre type de vélo ou vous procurer un adaptateur.

Sièges situés à l’arrière 

Lorsque votre enfant atteint 2 ans, vous pouvez opter pour ce type de siège. Mais les sièges arrière peuvent être répartis en deux grandes catégories. Les sièges arrière simples sont destinés aux enfants dont le poids est en dessous de 22 kg. Par contre, quand le poids est supérieur, vous devez acheter des sièges arrière juniors. Ce siège de vélo pour enfant peut être utilisé à partir de 5 ans jusqu’à 10 ans. Pour le placer, on peut adopter deux procédés différents. 

Pour les vélos qui ont un porte-bagage, on privilégie la fixation en porte-bagage. Ainsi, vous n’êtes pas encombré sur le vélo. Au cas où vous n’auriez pas de porte-bagage, le mieux est d’opter pour une fixation sur le tube de selle.

Tenir compte du confort

Le but en achetant un porte bébé ergonomique ou un porte bébé vélo, c’est de garantir un meilleur confort à votre bébé au cours de vos déplacements. Il est donc important de vérifier certains détails essentiels. Premièrement, il faut que le porte bébé soit équipé d’une coque dont l’épaisseur est considérable. Deuxièmement, privilégiez les porte-bébés qui ont des mousses à l’intérieur. Ils limitent les risques de courbature à l’enfant. Toutefois, examinez la qualité de la mousse avant d’opérer un choix, car si la mousse est de mauvaise qualité, elle se détériore après quelque temps d’utilisation. 

Pour être sûr de votre choix, laissez votre enfant décider. Il pourra essayer plusieurs modèles de coque, et vous choisirez ce qui lui convient le mieux.

Examiner le degré de sécurité

Les chutes sont fréquentes quand on fait un mauvais choix de porte bébé vélo. Pour éviter que cela arrive à votre bébé, vous devez donc prioriser l’usage des sièges homologués. Pour les reconnaître, il faut vérifier les inscriptions suivantes : CE EN 1434. Ce sont des signes qui attestent que les sièges respectent les normes en vigueur. De plus, quand l’enfant pour lequel vous achetez le siège est encore en bas âge, privilégiez les porte-bébés qui ont des repose-pieds. Avec eux, vous protégez davantage ses pieds. En effet, ils empêchent votre enfant de bouger ses pieds au point de les mettre par inadvertance dans les rayons.

Les portes-bébés sont souvent amovibles et facilement démontables. Pour empêcher qu’on vous le dérobe lorsque vous effectuez un arrêt, vous pouvez y installer un antivol. Par ailleurs, les parents peuvent également procéder à l’installation d’autres béquilles sur le porte bébé. Elles maintiennent le vélo en équilibre au moment où vous y placez le bébé. Si l’enfant a moins de 12 ans, il vous faut aussi un casque pour protéger sa tête.

Regarder la maniabilité et prévoir des accessoires complémentaires  

Les parents doivent tenir compte de l’utilisation qu’ils veulent faire de leur porte bébé. Ceux qui résident en ville seront obligés de marquer fréquemment des pauses au cours de leur trajet. Il est donc important de s’assurer que le vélo est adapté pour supporter le poids de l’accessoire et du bébé. Sans ce préalable, il sera difficile à manier et vous perdrez l’équilibre fréquemment durant la conduite. Il existe plusieurs accessoires que vous pouvez ajouter en plus du porte bébé vélo.

Pour optimiser la sécurité de votre enfant sur la route, vous devez prévoir des accessoires qui permettront de mieux vous voir. C’est le cas des drapeaux de sécurité que vous pouvez utiliser chaque fois que vous sortez avec votre bébé. Avec ces fanions, les autres usagers de la route pourront vous voir, même à des kilomètres. Si vous pensez que cela sera trop encombrant, vous avez la possibilité de choisir d’habits ou de brassards réfléchissants. Ainsi, vous serez vu pendant la nuit et au cours des mauvais temps.

Si vous choisissez un siège avant, l’enfant sera plus exposé à la lumière du soleil et au vent. Il faudra une bulle de protection. Il s’agit, en quelque sorte, d’un parebrise qui limite l’effet des aléas climatiques. Mais au-delà, elle empêche les insectes de se poser sur le visage de l’enfant. Pour rendre plus agréables les moments de sommeil de votre enfant, vous devez lui acheter aussi des protège-cous. Ce sont de doux cousins qui se placent autour du cou. Ils maintiennent sa tête en équilibre durant ses heures de sieste. Aménagez des éclairages à l’arrière si votre vélo n’en dispose pas.  

Panier
Retour haut de page

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir des promos exclusives et des offres spéciales.