5 conseils pour faire dormir bébé dans son lit

Les 5 conseils pour faire dormir bébé dans son lit pour rassurer les mamans et les papas. Devenir parents est un vrai chamboulement dans notre quotidien, il faut alors apprendre à s’adapter à notre bébé et lui apporter un cadre afin de préserver notre sommeil. Pour cela il faut tout d’abord découvrir le fonctionnement du sommeil des bébés et comprendre ce qu’il se passe pour eux au moment du coucher.

En effet, bien que cela paraisse une évidence, dans la pratique, nous sommes nombreux à rencontrer des difficultés à faire dormir notre enfant dans son lit. Je vous rassure, vous n’êtes pas seul, de nombreuses familles rencontrent ce genre de difficultés. Le passage du cododo avec maman au berceau est une étape difficile pour maman comme pour bébé.

À la longue cela peut créer des tensions dans notre couple et nous épuiser. Rassurez-vous, nous allons ici vous délivrer quelques explications et quelques conseils simples à mettre en pratique pour que votre bébé dorme enfin paisiblement seul dans sa chambre. Vous allez enfin pouvoir retrouver des nuits calmes et paisibles et votre chambre redeviendra un lieu de repos et de joies.

5 conseils pour faire dormir bebe dans son lit
5 conseils pour faire dormir bébé dans son lit 5

Apprenez le fonctionnement de votre bébé.

En effet, les bébés ont un cycle qui leur est propre, vous ne pouvez donc pas vous attendre à ce qu’ils se calquent sur le vôtre. Cependant, c’est à vous d’apprendre et d’habituer peu à peu votre enfant à se régulariser et à dormir seul dans sa chambre. Cette distance n’est bien sûr pas possible durant les trois premiers mois de l’enfant durant lesquels il a besoin d’une présence constante à ses côtés.

Mais une fois cette période révolue, vous pouvez commencer peu à peu à faire dormir votre bébé tout d’abord dans son lit à côté du vôtre, puis dans sa chambre, seul. Cette étape est cruciale dans le développement de l’autonomie de l’enfant. Elle est également nécessaire pour les parents qui ont besoin de se retrouver en tant que couple.

Mais pour arriver à cela, il faut tout d’abord comprendre le fonctionnement du sommeil de votre enfant.

Qu’est-ce que le rythme circadien ?

Le rythme circadien est par définition, le cycle ” jour / nuit” que nous connaissons tous en tant qu’adulte. Il implique une évolution des cycles biochimiques qui se déroulent dans notre organisme sur une journée complète. Quand le soleil se couche, nous ressentons de la fatigue, car notre corps sécrète alors de la mélatonine. En revanche, dès les premières lueurs du matin, notre organisme se réveille, car il stoppe la production de cette hormone du sommeil.

Chez les adultes ce cycle est bien rodé et sauf exception ou maladie, notre corps nous fait comprendre jour après jours à quel moment se reposer et inversement. Chez les bébés, les choses sont bien différentes, pour eux il n’y a aucun cycle physiologique naturel durant les trois mois après leur naissance.

Ils sont donc rythmés par des phases de repos et des phases d’éveil durant lesquelles ils ont juste besoin de s’alimenter et de répondre à leurs besoins physiques. Jour et nuits n’ont pas d’incidences pour les petits, voilà ce qui explique les nombreuses nuits blanches auxquelles beaucoup de jeunes parents ont dû faire face.

Le vrai temps de sommeil de votre bébé.

bebe emdormi dans son lit
5 conseils pour faire dormir bébé dans son lit 6

Contrairement à nous adultes, le cycle de sommeil des bébés est beaucoup plus court. En effet, bien que les bébés aient besoin d’un grand nombre d’heures de sommeil et de repos dans un cycle de 24 H, nos enfants se réveillent en réalité toutes les 50 minutes.

Ces phases de réveil peuvent être relativement courtes et votre bébé s’endort aussitôt, mais il suffit qu’un grain de sable vienne perturber son repos pour qu’il se mette à pleurer. C’est alors souvent la fin de la nuit pour nous les parents.

Nous allons voir par la suite quelles sont les petites astuces à mettre en place pour éviter cela et vous garantir ainsi un sommeil paisible qui donnera enfin un sens à l’expression consacrée : “ dormir comme un bébé”. Suivez nos précieux conseils !

Les rituels, une des clefs de l’endormissement.

Nous venons de voir qu’à leur arrivée dans ce monde, les enfants ne possèdent pas de cycle naturel de sommeil et d’éveil calqué sur un cycle diurne et nocturne. C’est donc à nous les parents de les amener peu à peu à se régulariser. Cela passe par une répétition incessante de schémas et de rituels qui permettront à votre enfant de se situer dans la journée.

Bien sûr, cet apprentissage ne se fera pas en un jour et dans certains cas cela pourra prendre plusieurs mois. Je vous l’accorde, cela peut paraître insurmontable. Vous allez parfois abandonner en ramenant bébé dans votre lit, mais je vous rassure, la mise en place de rituels pour le coucher de votre bébé va révolutionner vos nuits.

Les habitudes, une répétition qui régule le cycle de votre bébé.

En effet, c’est en créant des rituels quotidiens que votre enfant commencera peu à peu à se régulariser et à s’habituer au fait de dormir seul dans sa chambre.

Commencez à instaurer des habitudes avant l’heure du coucher de votre petit. Donnez-lui un bain, changez-le, prenez le temps de lui lire une histoire. Répétez les mêmes actions jour après jour pour que votre nourrisson identifie ces moments comme l’heure du coucher.

Cela peut prendre du temps au début, il faudra être patients, mais vous verrez que peu à peu, votre enfant sera plus calme et détendu au moment du coucher et acceptera de se retrouver dans son lit.

Pour la sieste, laissez le dormir dans un environnement sonore actif, en général le temps de celle-ci est plus court qu’un sommeil nocturne et l’enfant pourra ainsi se reposer pendant que vous continuez votre journée. En revanche, quand viendra le moment du coucher le soir, assurez-vous que le calme règne. Votre enfant comprendra alors la différence entre une sieste de repos et le sommeil de la nuit.

La chambre de bébé, les erreurs à ne pas commettre.

Si vous voulez que votre enfant accepte enfin de dormir dans sa chambre sans se réveiller en pleurs toutes les heures, il faut tout d’abord lui créer un espace rassurant et accueillant dans lequel il se sentira en sécurité. Pour cela, il faut respecter quelques règles simples et faciles à mettre en place.

Créez lui un espace rassurant.

● La chambre de votre enfant doit être un lieu calme, si possible choisissez une pièce légèrement éloignée de la pièce à vivre de la maison.

● Assurez-vous que celle-ci ne soit pas surchargée de décorations et d’objets. La multiplication des points d’intérêts stimulants peut perturber le repos. Dans son lit, une seule peluche sera suffisante pour le rassurer.

● Assurez-vous que les couleurs de sa chambre soient douces, en effet, il est avéré que les couleurs froides comme le bleu par exemple, sont propices au repos. Elles diminuent la tension artérielle et favorisent l’endormissement.

● Évitez de placer son lit trop près de la fenêtre, les bruits et les courants d’air ambiants peuvent également jouer sur le repos et la relaxation.

● Concernant la température, en général les professionnels préconisent que la chambre soit maintenue à 19° C

● Dernière chose : le matin, quand votre enfant se réveille, s’il ne pleure pas, laissez-le un peu seul dans sa chambre pour qu’il puisse se familiariser avec cette pièce qui est la sienne. Plus il s’y sentira bien, moins vous aurez de mal à le coucher.

Mobilier, que faut-il choisir ?

Lit pour bebe avec un mobile
5 conseils pour faire dormir bébé dans son lit 7

Le choix du mobilier de chambre est une étape cruciale. Il faut penser au bien être de son enfant, mais aussi prendre en compte le côté pratique pour les parents. Les classiques lits à barreau sont aujourd’hui remis en questions. Ces incontournables sont un vrai calvaire pour nous le moment venu. Trop bas pour notre dos, et trop petit pour pouvoir le partager avec son enfant, ils sont aujourd’hui montrés du doigt. Ils augmenteraient le stress des nourrissons à cause de la sensation d’enfermement.

Une nouvelle tendance sort cependant du lot, le système de couchage Montessori. Des lits bas sans barreaux permettent à l’enfant de garder une certaine autonomie. Ce mobilier a également un avantage pour les parents qui pourront ainsi partager un moment de lecture ou de câlins sans sortir l’enfant de son lit. Cela lui permettra de se rendormir plus rapidement. Au moment des pleurs, il sera également plus facile de lui donner son biberon sans le sortir de son berceau.

Faites confiance à votre enfant, il apprend peu à peu l’indépendance et l’autonomie. Bien sûr, cela n’empêche pas de prioriser la sécurité.
Concernant le matelas, il est conseillé d’utiliser un matelas plutôt ferme, que cela soit pour la chambre de votre petit ou pour le cododo.

Comment rassurer votre bébé.

Après avoir passé neuf mois dans votre ventre et trois mois auprès de vous, il est tout à fait normal que votre nourrisson panique au moment de se retrouver seul. C’est une réaction tout à fait normale je vous rassure. Vous pouvez peu à peu le rassurer et l’accompagner dans ce cheminement vers l’autonomie. Cela passe par des gestes simples et des petites astuces.

Comment lui faire sentir votre présence ?

Contrairement à ce que l’on pense tous, bercer votre enfant dans vos bras au moment de l’endormissement n’est pas une bonne chose à faire. La transition de vos bras au matelas sera trop brutale et il se mettra alors à pleurer. Laissez-le allongé dans son lit, donnez-lui un de vos vêtements pour qu’il puisse sentir une odeur rassurante et parlez-lui tout en le câlinant.

Vous pouvez simplement poser votre main sur le ventre de vos enfants pour qu’ils se calment. Cela suffit à rassurer votre bébé qui se sentira alors en sécurité.


Laissez légèrement la porte ouverte, il pourra ainsi entendre votre voix et saura que vous n’êtes pas loin.

La grande question de l’obscurité.

Si votre petit réagit trop fortement au noir avec des pleurs quand il se retrouve dans l’obscurité, ne vous inquiétez pas, c’est seulement que votre bout de chou ne retrouve pas ses repères quand il se réveille et panique.

Bien qu’il soit conseillé de garder une certaine obscurité dans la chambre au moment du coucher, vous pouvez installer une veilleuse dans la pièce. Le mieux est de la poser le plus loin possible du berceau pour ne pas stimuler votre petit. Une fois rassuré, vous pourrez peu à peu éloigner la veilleuse jusqu’à la retirer complètement.

Tout le travail sera alors pour le papa et la maman d’apaiser et de tranquilliser jour après jour.

L’alimentation, un des secrets du sommeil de bébé.

Peu d’articles donnent une réponse claire concernant la corrélation entre le coucher et l’alimentation, mais nous allons ici vous donner les astuces qui se sont vérifiées.

La fréquence des repas.

Si vous pratiquez l’allaitement, il sera facile d’instaurer un rituel juste avant de mettre votre enfant au lit et ainsi lui donner la tétée le soir tranquillement. Cela pourra ainsi calmer et apaiser votre nourrisson qui pourra une fois rassasié, se détendre et s’endormir. Il n’y a pas de risque avéré de donner le biberon peu de temps avant le sommeil. Votre petit s’endort généralement en tétant durant les premiers mois de sa vie. Peu à peu, vous pourrez déplacer ce rituel et lui donner son repas dans un laps de temps un peu plus éloigné de l’heure du dodo.

Quels aliments choisir ?

Une fois un peu plus grand, vous devrez prêter une attention toute particulière au repas que vous donnez le soir. En effet, certains aliments augmentent le risque de réveil durant la nuit. Il faut donc éviter des produits qui sont susceptibles de fermenter tels que le brocoli, le chou ou les haricots. La digestion de ces différents aliments est plus difficile et cela aura tendance à créer une gêne.

Durant la saison estivale, les pastèques et les melons sont aussi à proscrire pour le repas du soir.
Il faut donc élaborer des repas simples avec des aliments faciles à digérer. Les portions doivent également être adaptées, il est préférable de donner une petite ration le soir pour faciliter le sommeil. De même évitez le sucre et les jus de fruits après 16h pour ne pas vous retrouver avec un petit qui n’a plus envie de s’endormir.

Conclusion : 5 conseils pour faire dormir bébé dans son lit.

une maman qui dort avec son bebe
5 conseils pour faire dormir bébé dans son lit 8

Voilà donc quelques idées que nous avons compilées pour vous. Beaucoup d’articles abordent bien sûr ce sujet brûlant pour les jeunes parents et nous avons tenté ici de vous apporter une réponse claire, qui bien sur n’est pas exhaustive. Il s’agit surtout d’appréhender la situation avec calme et patience et de s’adapter au petit être qui est en face de vous.

Il n’y pas de solution ou de réponse universelle à ce problème, mais le partage entre parents est une merveilleuse source d’information. À vous de faire également appel à votre instinct maternel ou paternel pour mettre en place des rituels ou des idées qui fonctionnent. Il n’y a pas de règles établies, le tout est de se serrer les coudes pour traverser ces périodes de grands chamboulements. Trop souvent le couple parental s’épuise en vain et cela abime durablement.

Alors restez confiant et mettez en place ces quelques trucs pour commencer à y voir plus clair.

Et vous qu’avez-vous mis en place pour faire dormir bébé dans lit ? Quels sont vos conseils?
Et surtout dites nous en combien de temps avez-vous réussi à mettre en place ce système ? Cela pourra rassurer les nombreux parents qui nous lisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posts similaires

Panier
Retour haut de page

-10% DE RÉDUCTION IMMÉDIATE

+1 chance de remporter un produit gratuitement

Entrez votre adresse mail et obtenez 10% de réduction sur votre commande immédiatement ainsi qu’une chance de remporter un produit gratuit.