Bébé qui pleure: comment faire ?

Pour un bébé qui n’est pas encore capable de s’exprimer oralement, les pleurs constituent un moyen de communication entre lui et sa mère. Ses pleurs peuvent signifier qu’il a mal au ventre, qu’il a faim, qu’il est stressé ou autre. Et comme vous pouvez l’imaginer, calmer un bébé qui pleure n’a jamais été un travail facile pour une mère même s’il existe plusieurs astuces pour y parvenir. Mais avant de pouvoir calmer facilement et rapidement un bébé qui pleure, une mère doit chercher à savoir pourquoi son bout de chou pleure.

Un bébé qui pleure : qu’en pensent les scientifiques ?

Pour les scientifiques, un bébé qui pleure pendant les trois premiers mois après sa naissance, n’a rien d’anormal. C’est d’ailleurs pendant cette période qu’il doit le plus pleurer, puisque les pleurs constituent pour lui son seul moyen de communication avec sa maman, même s’il peut parfois sourire pour exprimer sa joie. Selon les scientifiques, les pleurs du bébé peuvent être suivis avec une courbe appelée « la courbe des pleurs » (voir l’Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants).

D’après plusieurs expériences, les pleurs d’un bébé sont plus intenses pendant qu’il a entre deux et trois semaines. Pendant cette période, la courbe des pleurs peut atteindre son plus haut sommet. Mais entre la sixième et la huitième semaine, la courbe des pleurs chute progressivement jusqu’à la fin de la douzième semaine. Certes, les pleurs de votre bébé peuvent avoir plusieurs causes durant cette période de trois mois. Mais les scientifiques recommandent aux parents de ne pas s’affoler et de ne pas douter de leur capacité parentale à cajoler leur bébé. Le chose la plus importante à faire pendant cette période, c’est d’être présent pour lui, afin qu’il se sente en sécurité auprès de ses parents.

Faut-il laisser son bébé pleurer ?

un bébé en body blanc et salopette bleue, est assis sur un grand lit blanc et pleure tout seul
Un bébé laissé tout seul en train de pleurer est en détresse et a besoin de réconfort

Pour certaines mamans, un bébé qui pleure est un bébé qui essaie de manipuler sa maman. Mais en réalité, cette perception est fausse puisqu’un bébé n’a aucune notion de ce sentiment de manipulation. De plus, le cajoler et le consoler ne fera pas de lui un « bébé gâté ». Avec le temps, il deviendra plus calme et moins stressé. Inutile donc de vouloir le punir en le laissant seul dans son berceau ou dans son lit pendant qu’il pleure. Car votre réaction lors de ces moments conditionne l’installation des liens parentaux, d’attachement et d’amour entre vous et votre bébé.

Votre bébé pleure, mais pourquoi ?

Vous savez désormais que les pleurs de votre bébé ne doivent plus vous faire douter de votre capacité parentale à le cajoler et à le consoler. Mais pourquoi continue-t-il de pleurer malgré tous vos efforts pour le calmer ? Évidemment, comme tout bébé, votre bébé peut pleurer pour plusieurs raisons.

Votre bébé a faim

« Ventre affamé n’a point d’oreilles »

Jean de La Fontaine

En effet, s’il est difficile pour un adulte de résister face à un estomac vide, pourquoi demander à votre bébé de ne pas pleurer pour dire qu’il a faim. Mais comment savoir que votre bébé pleure parce qu’il a faim ? Pour le savoir, il suffit de l’observer pendant qu’il pleure. Il aura tendance à claquer ses lèvres comme s’il tétait ou mettre la main à la bouche.

Votre bébé a chaud ou froid

Votre bébé pleure pourtant vous avez l’assurance qu’il ne s’agit pas de la faim. Dans ce cas, il se peut qu’il lutte contre la chaleur parce qu’il est trop couvert pendant une période où il ne fait pas froid. Par contre, si vous êtes en hiver et qu’il n’est pas assez protégé contre la fraîcheur, vous pouvez supposer qu’il a froid. Il faudra alors apporter la chaleur qu’il faut à l’aide de couvertures.

Une technique utilisée par les auxiliaires de puériculture: vérifier avec la main dans sa nuque. Si c’est moite, c’est qu’il a chaud. Pensez également à découvrir bébé quand vous rentrez en intérieur chauffé (centre commercial, maison, …).

Votre bébé veut une nouvelle couche

Certes, votre bébé n’est peut-être pas conscient de la notion de propreté et de saleté. Mais lorsqu’il salit sa couche, il va certainement manifester son envie de s’en débarrasser en pleurant. Sans aucun doute, votre bébé ne supporte pas l’humidité de l’urine ou du caca. Mais comment savoir s’il pleure parce qu’il veut que vous lui changez sa couche ?

Pour le savoir, il faut vérifier l’indicateur d’humidité de sa couche si elle en est équipée. Vous pouvez aussi renifler sa couche ou y introduire un doigt pour voir si elle sent ou si elle est mouillée. Vous pouvez également y jeter un coup d’œil pour voir s’il est plus volumineux que d’habitude.

Votre bébé a fait un excès de table ou une remontée gastrique

Votre bébé a certes besoin de manger pour grandir. Mais vous ne devez pas le gaver de nourriture. S’il est trop rassasié, il peut avoir mal au ventre et l’exprimer en pleurant. Votre bébé peut aussi se mettre à pleurer s’il a des remontées gastriques. Mais dans l’un ou l’autre cas, comment savoir pourquoi il pleure ?

En effet, si votre bébé pleure et vomit au même moment, cela signifie qu’il a trop mangé. Il peut aussi se mettre à pleurer après avoir mangé parce qu’il est grognon.

Votre bébé pleure parce que ses dents poussent

La poussée dentaire est une période au cours de laquelle votre bébé peut beaucoup pleurer parce que les premières poussées de dents sont généralement suivies de douleurs chez les bébés. Cette période varie d’un bébé à un autre. Et pour savoir si votre bébé pleure parce qu’il est en pleine poussée, il suffit de faire promener votre doigt sur sa gencive pour ressentir un léger gonflement.

Il existe en pharmacie des gels pour soulager la douleur des dents de bébé en massant sa gencive avec. A conserver au frigidaire pour plus d’efficacité.

Consultez notre article pour savoir si bébé fait ses dents

Votre bébé pleure parce qu’il est fiévreux

Aussi difficile que soit votre bébé, il ne peut pas se mettre à pleurer pour le plaisir. Il doit certainement avoir une raison de pleurer. Et l’une des raisons pour laquelle votre bébé peut pleurer sans pouvoir être consolé, est la fièvre. En effet, votre bébé peut pleurer pour vous notifier que sa température corporelle est au-delà de la normale. Et pour en être sûr, vous devez prendre sa température afin de savoir s’il a de la fièvre ou non. N’oubliez pas que la température normale est de 37°C. Au-delà de cette limite, vous devez vous rendre chez le pédiatre.

Pourquoi mon bébé pleure tout le temps ?

En dehors des raisons citées ci-dessus, votre bébé peut aussi pleurer pour d’autres raisons que sont le stress, l’ennui, la peur, la fatigue, le sommeil, ou l’envie de jouer et de dépenser de l’énergie.

Votre bébé peut aussi se mettre à pleurer parce qu’il souffre de coliques qui sont des crises de larmes difficiles à consoler. Généralement, les bébés souffrent de coliques dès l’âge de 4 semaines et peuvent continuer jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 4 mois. Chez le bébé qui pleure parce qu’il souffre de coliques, vous pouvez constater que ses jambes sont repliées sur elles-mêmes et tout le corps devient rouge.

Comment calmer votre bébé qui pleure ?

Il n’y a rien de plus désagréable pour les parents de voir leur bébé pleurer sans cesse et de ne rien pouvoir faire pour le consoler. Pourtant, il existe des petites astuces qui vous permettront de calmer votre bébé qui pleure sans trop de difficulté.

Emmaillotez votre bébé pour le calmer

un bébé posé sur un fond  blanc est complètement emmailloté dans un lange blanc
Bébé emmailloté

Cela peut paraître banal, mais le simple fait d’emmailloter votre bébé qui pleure lui permet de se sentir en sécurité. Car, tout comme les adultes, les bébés aussi ont envie de se sentir protéger. Mais après deux mois, vous devez éviter d’appliquer cette astuce puisque votre bébé commencera à partir de cet âge à se retourner.

Ramenez votre bébé qui pleure dans une pièce plus calme

Le stress (déménagement, changement d’habitudes, …) peut être la raison pour laquelle votre bébé pleure. Dans ces conditions, la meilleure solution est de le ramener dans sa chambre ou dans une pièce beaucoup plus calme, un peu sombre ou légèrement éclairée. La plupart du temps, cette astuce fonctionne si votre bébé est stressé ou s’il a sommeil.

Un bon bain chaud pour détendre votre bébé qui pleure

un bébé est en train de prendre son bain dans les mains d'un adulte
Bébé en train de prendre son bain

Si votre bébé pleure sans cesse, c’est peut-être parce qu’il a besoin d’un moment de détente. La meilleure solution dans ce cas est de lui donner un bon bain chaud. Et pour un moment de détente plus bénéfique pour votre bébé qui pleure, vous pouvez lui faire un massage dorsal en allant de bas en haut et en faisant un mouvement circulaire. Vous pouvez également lui tapoter le dos en suivant le mouvement rythmique des battements de son cœur ou lui caresser le haut de son crâne.

Faites le rot à votre bébé qui pleure

Le rot est très important pour votre bébé. En effet, le rot lui permet de ne pas avoir le ventre ballonné après le repas. Car, le ballonnement du ventre fait partie des raisons pour lesquelles votre bébé peut pleurer sans cesse.

Comment faire le rot à votre bébé en pleurs ?

Pour faire le rot à votre bébé qui pleure:

un bébé emmailloté fait son rot sur l'épaule de sa maman
Bébé fait son rot par-dessus l’épaule
  •  Vous pouvez le mettre contre votre poitrine avec son menton positionné par-dessus votre épaule. Gardez-le avec une main et tapotez-lui légèrement le dos en suivant le rythme du battement de son cœur. Mais avant de le mettre dans cette position, assurez-vous que vous avez un bavoir bien placé sur votre épaule.
un bébé assis sur les genoux d'un adulte qui tapote son dos pour lui faire faire son rot
Bébé assis sur les genoux pour faire son rot
  • Vous pouvez le faire asseoir sur vos genoux en mettant et en gardant sa tête contre votre poitrine avec une main et en tapotant tout doucement son dos avec votre deuxième main.
  • Vous pouvez allonger votre bébé sur vos genoux sur le ventre avec sa tête légèrement relevée par rapport à sa poitrine, puis tapotez-lui tendrement le dos.

Autres astuces pour calmer votre bébé qui pleure

Il existe plusieurs autres astuces pour calmer facilement et très rapidement votre bébé qui pleure. Comme astuces pour le calmer, vous pouvez le prendre dans vos bras pour le rassurer qu’il ne craint rien ou lui faire écouter de la musique douce ou un bruit de fond comme celui d’un ventilateur pour le distraire. Vous pouvez aussi lui chanter une berceuse ou entamer une discussion avec lui bien qu’il ne puisse pas ouvrir la bouche pour s’exprimer. Pour calmer votre bébé qui pleure, vous pouvez l’emmener en promenade dans la maison ou en voiture. Vous pouvez aussi penser à lui changer sa couche, lui donner à manger ou lui donner sa tétine.

Quelques astuces pour supporter votre bébé qui pleure tout le temps

S’il y a une chose que les mamans ne parviennent pas à supporter sur la durée, c’est leur bébé qui pleure tout le temps. Certes, selon les scientifiques, c’est normal que votre bébé pleure. Mais lorsqu’il pleure sans arrêt, les parents ont du mal à le supporter. Cependant, il y a quelques astuces que vous pouvez mettre en pratique pour pouvoir supporter votre bébé qui pleure si vous vivez cette situation.

Restez zen

Cela peut paraître difficile à faire, mais la meilleure solution pour supporter votre bébé qui pleure tout le temps est de rester zen et de garder tout votre calme. Pour y parvenir, marquez une petite pause pour respirer profondément tout en comptant de 0 à 10. Ceci vous permettra de vous débarrasser de la frustration et de la colère qui vous envahissent.

Laissez-le pleurer pendant un bon moment

Pour certains, laisser un bébé pleurer pendant quelques minutes peut paraître cruel. Mais en réalité, il le faut pour permettre à la maman de respirer un peu. Ce qui est d’ailleurs recommandé est de le laisser seul pleurer pendant 10 à 15 minutes sans aucune intervention.

Détendez-vous

Lorsque vous êtes en colère parce que vous avez un bébé qui pleure tout le temps, vous devez vous détendre pour éviter que votre colère rejaillisse sur votre bébé. Pour vous détendre, vous pouvez écouter de la musique relaxante, prendre un bon bain chaud ou vous allonger pendant un moment loin de ses pleurs.

Cherchez une bonne compagnie

Si vous ne parvenez pas calmer ses pleurs, faites appel à une amie ou à un proche pour avoir un peu de réconfort. Vous pouvez aussi solliciter les services d’une baby-sitter pour s’occuper de votre bébé, afin de vous permettre de vous reposer pendant un moment et de vous changer un peu les idées.

Occupez-vous d’autres choses

Cela peut devenir très ennuyant si vous devez passer tout votre temps à calmer votre bébé qui pleure tout le temps. Pour éviter de tomber dans le piège de l’ennui ou de la routine, vous devez vous occuper à faire autre chose dans la maison. Vous pouvez par exemple faire la lessive, laver la vaisselle et pourquoi passer l’aspirateur pour faire le ménage. Peut-être que le ronflement du moteur de l’aspirateur peut le distraire et apaiser ses pleurs.

La technique du Docteur Robert Hamilton pour calmer un bébé qui pleure

Parmi les différentes méthodes pour calmer un bébé qui pleure, il y a la technique du Docteur Robert Hamilton qui est reconnue comme une méthode très facile et pratique. Cette technique consiste à garder les bras du bébé pliés sur son torse avec une main. Avec l’autre main, les fesses du bébé seront maintenues et tout son corps sera gardé à 45 degré. Lorsque le bébé est bien maintenu dans cette position, vous bougerez tout doucement son bassin. Ce mouvement vous donnera l’impression que vous secouez ses petites fesses ou que vous effectuez un mouvement répétitif de haut vers le bas.

Pourquoi cette méthode parvient-t-elle à calmer un bébé qui pleure ?

La position dans laquelle le bébé se retrouve lorsque vous mettez en pratique la technique du docteur Robert Hamilton est la position dans laquelle votre bébé se trouvait lorsqu’il était encore dans votre ventre. En le mettant dans cette position, vous lui rappelez son séjour dans le liquide amniotique. Une position de confiance qui lui assurait sa sécurité avant sa naissance. C’est donc pour cette raison que les pédiatres recommandent cette technique pour calmer un bébé qui pleure.

Les limites de la technique du Docteur Robert Hamilton

Certes, la technique du Docteur Robert Hamilton est efficace pour apaiser les pleurs d’un bébé. Mais sur la durée, cette technique montre ses limites. En effet, cette technique n’est efficace que pendant les trois premiers mois du bébé. Car, après cette période, il est difficile de maintenir votre bébé dans cette position. De plus, lorsque vous appliquez cette technique pour calmer votre bébé qui pleure et que vous réussissez à le faire, vous devez éviter de toucher votre bébé, sinon, vous risquez de le faire pleurer à nouveau. Autre limite est que cette technique ne marche pas lorsque votre bébé pleure parce qu’il a faim, parce qu’il a salit sa couche ou quand il souffre de coliques.

Un bébé qui pleure est-ce si insurmontable ?

Juste après sa naissance et pendant ses trois premiers mois, votre bébé pleurera. Certes, cela peut être insupportable si les pleurs persistent. Mais le plus important est de savoir pourquoi il pleure et comment faire pour le calmer. Et rassurez-vous, cela ne durera pas.

Et vous, avez-vous des astuces pour calmer les pleurs de bébé ? Dîtes-les nous en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posts similaires

Panier
Retour haut de page

-10% DE RÉDUCTION IMMÉDIATE

+1 chance de remporter un produit gratuitement

Entrez votre adresse mail et obtenez 10% de réduction sur votre commande immédiatement ainsi qu’une chance de remporter un produit gratuit.