Comment pratiquer le cododo ?

Le cododo signifie le fait de dormir avec son nourrisson. Il s’agit précisément d’un sujet controversé, car les experts et les parents se sont divisés sur plusieurs aspects de cette pratique. Cependant, si vous désirez partager le lit avec votre bébé, vous devez nécessairement vous assurer d’être parfaitement informé sur les méthodes les plus sûres. Quelles sont les astuces à prendre en compte sur comment pratiquer le cododo ? Nous aborderons davantage le sujet dans la suite de cette rédaction.

Quels sont les risques liés à la pratique du cododo ?

Bien avant de se lancer dans la pratique du cododo, il est important d’avoir des connaissances parfaites sur les risques qui y sont liés.

Cododo, une pratique déconseillée par la plupart des experts

D’après les études réalisées par de nombreux experts, il est à noter que la pratique du cododo favorise le risque de blessure, d’étranglement et de mort des nourrissons. En effet, il est à noter qu’il n’existe en aucun cas des méthodes pour annuler tous ces risques. Il en est de même si vous prenez toutes les précautions nécessaires. C’est pourquoi la majorité des pédiatres recommande fortement de partager la chambre avec votre nourrisson. Cependant, vous ne devez pas dormir dans le même lit avec ce dernier.

Consulter les pédiatres pour connaître les avantages et inconvénients du cododo

De nombreux pédiatres possèdent une opinion claire sur le fait de dormir avec un nourrisson. En effet, il existe quelques médecins qui spécifieront que la pratique du cododo est bénéfique pour le bébé et les parents. De ce fait, ils encourageront de s’y adonner. Par contre, il y en a d’autres qui ne seront pas du même avis et pourraient la déconseiller fortement. Dans ce cas précis, il est important de demander l’opinion personnelle de votre médecin. Ce dernier devra vous présenter les faits concernant le cododo. Il vous offrira par la même occasion des conseils de sécurité dignes d’un professionnel.

Faire des recherches sur la pratique du cododo

Sur la toile, vous y retrouverez une pléthore d’informations sur le cododo. Il existe certaines théories qui sont inventées de toutes pièces et d’autres sont simplement des questions de mode. C’est pourquoi il est fortement recommandé de rechercher des informations spécifiquement axées sur des faits scientifiques. À titre d’exemple, vous pouvez :

  • Consulter des sites spécifiquement conçus pour offrir des conseils aux parents ;
  • Faire un tour à la bibliothèque et rechercher les livres évoquant ce sujet. Vous pouvez par exemple fouiner dans les rayons dédiés aux « parents ». Il faut lire non seulement les livres médicaux, mais aussi ceux écrits par les mères.

Le manque de sommeil provoqué chez certains parents

Aujourd’hui, de nombreux parents sont réconfortés par la présence de leur nouveau-né et peuvent parfaitement dormir sans aucune inquiétude. Cependant, il en existe certains qui sont nerveux à l’idée de pouvoir partager leur lit avec le nouveau-né. Cela est dû par le fait qu’ils ont peur de faire du mal à leur bébé pendant leur sommeil. Ce qui suscite vraisemblablement des interrogations à leur niveau. Ceci ne leur permet pas de dormir profondément. En général, ce sont ces parents qui restent à l’affût du moindre mouvement de leur bébé et peuvent se réveiller à chaque fois que ce dernier pleurniche.

Quels sont les bienfaits de la pratique du cododo ?

Vous devez savoir que le nouveau-né pourrait être rassuré de la présence d’un de ses parents lorsqu’il dort. Cette situation lui permet d’avoir un sommeil confortable pendant la nuit. En effet, plusieurs nourrissons ont du mal à réguler le cycle du sommeil. C’est la raison pour laquelle les nouveau-nés restent éveillés pendant la nuit et dorment tout au long de la journée. À ce niveau, le cododo peut se présenter comme une stratégie efficace pour aider le nouveau-né à réguler son cycle de sommeil.

Après la naissance du nouveau-né, les parents souffrent énormément des sensations de fatigue. Ceci est dû par le fait que pendant toute la nuit le nourrisson pleure et ils doivent se lever de temps en temps pour pouvoir le consoler. Cependant, en optant pour la pratique du cododo, vous n’aurez plus à sauter du lit et à tâtonner dans le noir pour retrouver votre enfant qui pleure. De cette manière, vous pouvez facilement le prendre dans vos bras et le chérir afin qu’elle puisse s’endormir à nouveau.

sur un lit allongés, une maman embrasse son nouveau-né endormi sur le côté. elle a une main posé sur lui et l'autre qui se tient la tête.
Sieste près de maman

Depuis de nombreuses années, il est plus facile pour les jeunes mamans de dormir à côté de leur bébé lorsqu’elles doivent l’allaiter. En effet, les nouveau-nés qui se nourrissent au sein peuvent parfois demander à s’allaiter toutes les heures et demie. Ainsi, il est plus facile de changer de position afin d’offrir le sein à votre bébé. Cependant, lorsque vous dormez ailleurs, vous devez vous lever toutes les deux heures pour le nourrir. Il est donc à noter que dormir avec son enfant permet à n’importe quelle mère d’allaiter son nourrisson avec une facilité déconcertante. De cette manière, le bébé est biologiquement motivé pour être toujours auprès de ses parents afin de profiter de la sécurité que ces derniers lui offrent.

En optant pour la pratique du cododo, vous apportez du confort à votre bébé. En effet, le nouveau-né pourrait se sentir en sécurité si ce dernier se trouve à côté de ses parents pendant son sommeil. De cette manière, ce dernier sera moins stressé que de dormir dans un berceau.

Bien que négligeable aujourd’hui, de nombreux médecins et spécialistes de santé mentale évoquent que les bébés qui ont bénéficié du cododo deviennent par la suite des enfants beaucoup plus assurés. Ces derniers possèdent une meilleure estime de soi contrairement aux enfants n’ayant pas dormi à côté de leurs parents.

A lire également : 5 actions à mettre en place pour renforcer le lien d’attachement parent-enfant

Quand ne faut-il pas pratiquer le cododo ?

Bien que le cododo offre de nombreux avantages pour la mère et le nourrisson, il est tout de même déconseillé de le pratiquer pendant certaines périodes. Cela pourrait avoir des conséquences graves, voir mortel sur le bébé. En effet, vous ne devez pas dormir avec votre nouveau-né si vous avez consommé de l’alcool ou de la drogue. Ces deux éléments pourront affecter votre sommeil et vous rendre inconscient. Ce qui ne vous permettra pas de sentir la présence de votre bébé au lit.

Il est déconseillé de dormir avec le nourrisson lorsque vous fumez. Il en est de même si d’autres personnes du foyer fument aussi. C’est une pratique qui pourrait entraîner la mort subite du nouveau-né. Les parents doivent refuser que les enfants (que ce soit petit ou grand) dorment avec le nouveau-né. En effet, ces derniers ne sont pas capables d’être conscients de la présence du bébé pendant qu’ils dorment, contrairement aux adultes. Vous devez savoir que même un enfant peut étouffer un bébé si ce dernier arrivait à rouler dessus en dormant.

Par ailleurs, il est bon de savoir que les nouveau-nés ne doivent en aucun cas dormir dans le lit d’un adulte sans la présence de ce dernier. En effet, vous devez garder à l’esprit que les nourrissons minuscules peuvent ramper jusqu’au bord du lit et tomber. Ils pourraient même s’étouffer avec les couvertures et oreillers. Voilà pourquoi cette pratique est spécifiquement déconseillée par de nombreux médecins.

Ne pas dormir avec un nourrisson lorsque vous êtes fatigué est considéré comme une des pratiques à éviter si vous désirez faire du cododo. En effet, un sommeil trop profond peut bel et bien empêcher un parent d’avoir la conscience nécessaire pour surveiller les mouvements de son bébé. Si vous voulez dormir avec votre nourrisson, vous devez être sûr d’en être capable.

Comment réaliser dans les meilleures conditions la pratique du cododo ?

Pour pratiquer le cododo dans les meilleures conditions, il faut d’abord préparer la chambre dans laquelle vous allez dormir avec votre nourrisson. Ensuite, vous devez adopter les bonnes pratiques pour que la nuit se passe à merveille pour votre nouveau-né et vous.

La préparation de la pièce

Bien avant de se lancer dans le cododo, il est important de préparer la pièce dans laquelle votre nourrisson et vous allez dormir. Chaque préparation débute par la sécurité du logement. En effet, vous devez prévoir les mesures de sécurité nécessaires lorsqu’il n’y en a pas. À titre d’exemple, pensez à réaliser un grand nettoyage des rideaux et fenêtres afin d’éliminer les poussières et impuretés qui pourraient s’y accumuler. De plus, vous devez penser à déplacer votre lit lorsque ce dernier se situe précisément sous un ventilateur de plafond. De cette manière, votre nourrisson ne sera pas directement exposé au courant d’air pendant son sommeil.

La préparation du lit

Avant d’entamer le processus du cododo, il est nécessaire d’effectuer quelques changements de sécurité et du confort à votre lit. À ce niveau, il vous revient de vous adapter aux habitudes de sommeil de votre enfant. Pour y arriver, voici quelques précautions à prendre :

vue de dessus sur une maman en pyjama gris allongée sur le lit près de son bébé dans son berceau de cododo. le bébé ne dort pas, il est habillé, posé sur une couverture dans son berceau et regarde le photographe.
Berceau de cododo
  • Pensez à la taille du lit : Les dimensions du lit sont-elles adéquates pour que le nourrisson et les parents puissent dormir confortablement ? Si tel n’est pas le cas, alors vous devez changer de lit où carrément vous abstenir de la pratique du cododo. Car cela pourrait s’avérer dangereux pour le nourrisson.
  • Pour offrir plus de sécurité à votre nourrisson, il vous est conseillé de faire usage d’un matelas ferme. En effet, vous devez savoir que les nouveau-nés sont généralement menacés par la mort subite, car le manque d’air circulant librement peut constituer un facteur de risque pour ces derniers. Lorsque vous utilisez un matelas trop mou, cela peut générer une poche d’air qu’elle respirerait encore et encore, au lieu d’inspirer de l’air frais.
  • Abstenez-vous surtout de faire dormir un nourrisson sur un lit à eau ;
  • Ayant en votre possession les draps adaptés à la taille de votre lit. En effet, ces derniers devraient être bien entendu sur votre matelas. De plus, assurez-vous que les coins de votre drap soient bien étendus sur le matelas, car ceux rugueux peuvent irriter la peau des bébés.
  • N’oubliez pas de retirer la tête ou le pied du lit. Ces 2 équipements constituent un risque mineur pour les nouveau-nés, puisqu’ils peuvent se retrouver coincés dedans.
  • Vérifier la couverture à utiliser pendant la nuit. En effet, il est déconseillé d’utiliser des couettes trop épaisses. Il en est de même pour les autres linges de lit risquant d’étrangler votre nouveau-né ou d’étouffer ses cris. Il est préférable d’utiliser un pyjama assez chaud et de ne pas utiliser de couverture.

Mettre le lit dans les meilleures conditions

Comme évoqué ci-dessus, si vous désirez réaliser la pratique du cododo, vous devez vous conformer aux habitudes de votre nourrisson. En effet il est important de réaliser les changements nécessaires pour que la sécurité de ce dernier soit au maximum. Pour y arriver, voici quelques recommandations indispensables :

  • Il faut pousser le sommier aussi près que possible du mur. Cela vous permettra d’éviter que votre nourrisson tombe. Si vous constatez un espace entre le mur et le lit, il est recommandé de rouler une couverture ou des serviettes et de le placer à cet endroit. De cette manière, vous allez pouvoir obstruer au maximum cet espace.
  • Abaisser totalement le lit ou carrément déposez-le au sol, car un accident peut toujours survenir. Il s’agit précisément de la meilleure manière d’éviter au maximum les blessures que pourrait engendrer la chute de votre bébé du lit.
  • Faites usage d’une rambarde spécifiquement conçue pour pallier au problème de chute des nouveau-nés. Cependant, abstenez-vous de celle conçue pour un grand bébé, puisqu’elles peuvent se présenter comme un outil dangereux pour ces derniers.
  • Mettez en place un tapis moelleux ou un tapis de yoga. Ce dernier doit être disposé tout le long du lit. De cette manière, cela pourrait amortir au maximum les chutes éventuelles.
  • Faites une vérification autour du lit afin de vous assurer qu’il n’y a pas d’étoffe ou de corde pouvant constituer le moindre risque pour votre nouveau-né. De même, vérifiez s’il n’y a pas de prise de courant à proximité. Si tel est le cas, alors veillez placer les bouchons de sécurité à ces dernières.

Quelles sont les bonnes pratiques pour que le cododo soit impeccable ?

Avant de mettre votre bébé au lit, vous devez revérifier à nouveau que l’emplacement est sûr. Faites le retrait de tous les coussins de décoration, des oreillers superflus et aussi des peluches. Les seuls éléments qui doivent rester sur le lit seront ceux qui sont nécessaires pour avoir un sommeil sûr et confortable avec votre nourrisson.

Vous devez prévoir mettre le bébé entre une surface protectrice et vous-même. Il peut s’agir par exemple de mur ou d’une rambarde. Instinctivement, les mères ont l’habitude de sentir la présence de leurs enfants pendant leur sommeil. Il est donc préférable de mettre le bébé entre la mer et le mur pour une meilleure protection.

Pour pallier au problème de mort subite des nouveau-nés, il est important que vous les placiez sur le dos lorsqu’ils dorment. De nombreuses campagnes ont été effectuées pour mettre en avant les bénéfices que génère un sommeil sur le dos des nouveau-nés. En effet, cela a permis de réduire considérablement les cas de mort subite des nourrissons généralement enregistrés ces dernières années.

Évitez surtout de couvrir les têtes de veaux nouveau-nés pendant qu’ils dorment. Ne leur mettez jamais de bonnets puisqu’ils peuvent les tirer sur leur visage. Ce qui provoquerait les risques d’étouffement. Par la même occasion, abstenez-vous également des oreillers, des couvertures et de tout autre élément pouvant couvrir le visage de vos nouveau-nés. Vous n’êtes pas sans savoir que ces derniers ne peuvent en aucun cas retirer des éléments les empêchant de respirer.

vue de dessus sur une maman en pyjama gris allongée sur le lit près de son bébé dans son berceau de cododo. le bébé ne dort pas, il est habillé, posé sur une couverture dans son berceau et regarde le photographe. une tétine est posé sur la table de chevet blanche.
Posez-le bébé sur le dos pour qu’il s’endorme

Ne pas trop couvrir votre bébé constitue une meilleure solution pour éviter que ce dernier ne connaisse pas la mort. Vous devez savoir que le nourrisson peut ne pas avoir envie d’être couvert, car la mère lui transmet sa chaleur corporelle. De plus, pour avoir chaud, les nourrissons n’ont pas besoin de beaucoup de vêtements, contrairement aux adultes.

Procéder au retrait de tous les éléments qui pourrait être dangereux pour votre nourrisson. En général, vous devez placer le moins possible d’éléments entre vous et votre bébé. De cette manière, vous pouvez l’allaiter facilement et ainsi créer un lien avec ce dernier. Voici donc quelques exemples à prendre en compte :

  • Dormir dans un vêtement qui ne dispose ni de ficelle ni d’attaches. De même, abstenez-vous de tout élément qui pourrait étrangler le nourrisson pendant votre sommeil. Les bijoux et colliers sont considérés également comme des éléments dangereux pour votre enfant. Essayez donc de faire preuve de bon sens.
  • Vous ne devez en aucun cas utiliser des déodorants, des crèmes parfumées ou même des produits coiffants pouvant masquer votre odorat naturel. Vous devez savoir que les nouveau-nés seront instinctivement activés par l’odeur naturelle de leurs parents. De plus, ses différents produits peuvent irriter les muscles narines de ces derniers.

Comment pratiquer le cododo : en résumé

En somme, le cododo se présente comme une pratique avantageuse pour non seulement les parents, mais aussi les bébés. Cependant, la pratique pendant certaines périodes est spécifiquement déconseillée. De plus, vous devez adopter les bonnes manières pour que le sommeil se passe dans les meilleures conditions qui soient.

Pratiquez-vous le cododo ? Envisagez-vous de le pratiquer ? Racontez-nous votre expérience en commentaire.

Panier
Retour haut de page