Quand faire un deuxième bébé ?

La venue d’un bébé est un événement très important pour tout parent et qui les met véritablement en joie. Par ailleurs, le fait d’avoir un deuxième enfant si l’on en a déjà un, est un fait qui dérange plusieurs personnes. Certaines personnes ne savent pas réellement quand faire un deuxième bébé. Vous désirez avoir un deuxième enfant, mais vous ne savez comment procéder ? Retrouvez ici toutes les informations nécessaires sur quand faire son deuxième bébé.

Pourquoi faire un deuxième bébé ?

Avant toute chose, il est important de noter qu’avant de savoir quand faire un bébé, il faut savoir pourquoi le faire. En réalité, il faut dire que la première raison pour laquelle il est important d’avoir un deuxième bébé est de ne pas laisser le premier s’ennuyer. Les relations entre frères et sœurs étant supers, avoir un deuxième enfant signifie créer un lien fraternel entre vos enfants.

Avoir un deuxième enfant vous permet de vous sentir plus parent et d’éviter à votre enfant grandissant de ne point être dans une totale solitude. Le fait d’agrandir sa famille fait aussi partie des raisons qui poussent à avoir un deuxième enfant. Si vous désirez agrandir votre famille, sachez qu’avoir un deuxième enfant vous permettra de réaliser cela. Egalement, avoir un deuxième enfant vous permettra d’avoir plus de personnes qui pourront prendre soin de vous dans votre vieillesse. Durant votre retraite, vos enfants prendront pleinement soin de vous. Au regard de tout cela, vous pouvez avoir un deuxième enfant.

Quand faire un deuxième enfant ?

lors d'une séance photo bébé, un nouveau-né est endormi dans un panier sur une couverture à long poils blancs. sa petite soeur habillée en robe blanche et serre-tête blanc, lui fait un bisou sur la joue
Le lien fraternel commence dès la naissance du deuxième enfant

Il faut dire que faire un deuxième bébé n’est pas un jeu. Vous vous devez de vous appliquer tant sur le plan financier que sanitaire. En réalité, il faut dire qu’il existe des normes à respecter afin de prétendre avoir un deuxième bébé.

De manière générale, il est recommandé d’attendre entre 2 à 3 ans après son premier accouchement avant de faire un deuxième bébé. Mais, il est aussi possible de le faire bien avant cette durée ou même après cette durée. Cela dépend généralement de l’âge des parents ou du niveau de fertilité de la femme. Par ailleurs, il faut dire qu’il y a des risques liés au fait d’avoir des enfants avec des âges très rapprochés.

Les risques d’une grossesse trop rapprochée

Il faut dire que les risques liés aux grossesses trop rapprochées sont énormes aussi bien pour les enfants que pour la mère. Ainsi, les grossesses trop rapprochées augmentent grandement le risque d’accouchement prématuré, de retard de croissance chez l’enfant accouché ou encore que ce dernier ait un très petit poids à la naissance.

En réalité, lorsque l’écart entre deux accouchements est inférieur à 6 mois, le risque d’accouchement prématuré s’élève à plus de 40 %. Aussi, lorsque l’accouchement se fait entre 6 et 12 mois, ce risque passe à près de 14 %. C’est un phénomène qui s’explique par le fait que les mamans après leurs accouchements ne prennent pas assez de temps afin de recomposer leurs réserves et d’être en parfait état avant de faire une deuxième grossesse.

L’accouchement d’un deuxième bébé sans le respect des normes prescrites entraîne non seulement un risque de prématurité, mais aussi le risque de mort de la mère. D’après de nombreuses études, l’écart de temps recommandé pour avoir un second bébé et éviter les risques d’accouchement prématuré est de le faire entre le douzième et dix-huitième mois après son premier accouchement.

Par ailleurs, certaines recherches révèlent également qu’il faut aussi veiller à respecter une durée de vingt-sept à trente-deux mois entre son premier accouchement et sa deuxième grossesse. Cela permet grandement à la mère de reconstituer pleinement tous les éléments de son corps, d’éviter les risques d’hémorragie, d’infection utérine et aussi d’anémie. Si éventuellement vous désirez avoir des grossesses rapprochées, il est important de tenir compte de certains critères.

Les conseils nécessaires à prendre en compte avant d’avoir une grossesse rapprochée

En réalité, il faut dire que le corps de la femme connu de tous comme étant très fragile doit prendre un certain temps afin de se reposer et trouver toute sa force et vigueur. Ainsi, si le premier accouchement était celui d’un gros bébé, il est vivement recommandé que les muscles périnéaux ayant grandement servi dans l’accouchement de cet enfant retrouvent toute sa tonicité. Aussi, lorsque vous êtes atteint d’anémie après votre premier geste et que cela dure un certain temps, il est recommandé de ne point avoir une autre grossesse rapprochée de la première.

Cela pourrait grandement vous fatiguer et aussi avoir des répercussions sur la santé du bébé. Aussi, si vous avez accouché votre premier bébé par césarienne, il est recommandé d’attendre aussi un certain temps afin de permettre à la cicatrice de se consolider. Vous ne pouvez donc pas avoir de grossesse rapprochée.

Il est conseillé d’attendre au minimum 1 an avant de vouloir un deuxième bébé. Par ailleurs, lorsque votre première grossesse était assez compliquée pour cause de diabète ou pré-éclampsie, il est conseillé de veiller à ce que les bilans sanguins soient de nouveau normaux avant de faire un deuxième bébé.

Le bon moment pour faire un deuxième bébé

un bébé heureux à quatre pattes, se déplace dans la maison avec un jouet qu'il touche.
2 enfants, c’est 2 fois plus de rires dans la maison

Avant toute chose, il faut dire que tout revient aux futurs parents. C’est à eux de décider s’ils veulent avoir un deuxième bébé ou pas. Généralement, de nombreuses mères attendent de retrouver totalement leur ligne avant d’avoir un nouveau bébé. Quant à l’organisme de la femme, il est prêt à fonctionner très rapidement. L’utérus retrouve sa forme en quelques semaines seulement et toute mère peut avoir une seconde grossesse après un mois de son accouchement. Mais tout cela est risqué. Il est important aussi pour la sécurité du bébé et de la mère de respecter les écarts de séparation entre les deux grossesses.

Aussi, il faut dire que trop attendre n’est pas l’idéal non plus. Lorsque l’écart entre le premier enfant et le second excède les 6 ans, il est possible de faire une fausse couche. Aussi, le risque de mort du nouveau-né à la naissance est aussi grand. Il faut aussi noter que le risque de complications en plein accouchement est aussi élevé chez les mamans. Par ailleurs, les femmes enceintes après un intervalle de temps donné se retrouveraient avec les mêmes risques de complications lors de leurs premières grossesses. En somme, il ne faut pas trop attendre.

Les joies et les peurs liées au fait d’avoir un deuxième enfant

Avoir un second bébé devient parfois une très grande envie pour les parents. C’est une grande étape de la vie des parents, qui est liée à une longue liste de peurs durant la grossesse et aussi de joie dès l’accouchement du bébé. Il faut dire que nombreuses sont les mères qui ont peur d’avoir un bébé handicapé à cause d’une grossesse tardive.

C’est pour cela que plusieurs d’entre elles préfèrent avoir leur second enfant assez tôt. Par ailleurs, il faut dire que la situation est tout autre pour les personnes ayant plus de 38 ans. Pour eux, les médecins proposent des examens et diagnostics afin de détecter d’éventuel problème lié à leurs santés ainsi qu’aux problèmes auxquels le nouveau-né sera confronté. Les docteurs suivent donc tout cela de près.

Il faut aussi dire que la crainte de ne pas savoir comment gérer la venue d’un nouveau bébé fait que plusieurs parents ne se décident point à avoir un second enfant. La question du budget est aussi très importante. Avoir un second enfant augmente le budget, mais il ne suffit que de quelques semaines à tout parent afin de s’adapter à cette nouvelle vie. Aussi, avoir un nouveau bébé nécessite de changer son planning pour trouver un équilibre à sa vie.

Découvrez notre article sur le coût de l’arrivée d’un bébé.

Comment tomber enceinte la deuxième fois ?

une jeune femme tient un test de grossesse positif rose dans sa main qu'elle met en avant sur la photo
Plus l’écart se creuse, plus il y a difficulté pour concevoir à nouveau

Cela parait assez banal, mais nombreux sont les couples qui, après la naissance de leur premier enfant, n’arrivent plus à en concevoir un autre en raison de l’écart pris entre les deux grossesses ou encore par manque de certaines connaissances. Si vous désirez donc tomber enceinte une seconde fois, mais vous ne savez comment procéder, sachez qu’il existe divers moyens pour vous permettre d’y arriver.

En réalité, d’après plusieurs études effectuées, 1 couple sur 5 éprouve des difficultés à faire un second bébé et ceci pour plusieurs raisons et principalement pour n’avoir pas connaissance du moment idéal pour avoir des rapports sexuels féconds.

Avant toute chose, il faut dire que de manières générales, la femme a un cycle de 28 jours réguliers. Du 14e jour à la fin du cycle menstruel de la femme, cette période représente la période la plus fertile et toute fécondation peut y avoir lieu. Le tout premier jour du cycle de la femme représente le jour des menstrues de la femme qui s’étend jusqu’aux quatre jours avant le 14e jour du cycle.

Les quatre jours qui suivent ce 14e jour du cycle représentent la période propice pour que toute fécondation puisse avoir lieu. Toutefois, il faut notifier que la période la plus recommandée pour avoir une parfaite fécondation est située entre le 10e et le 17e jour du cycle menstruel de la femme. En veillant au respect de ce principe, vous pouvez facilement tomber enceinte.

Par ailleurs, vous devez également avoir connaissance de votre date d’ovulation afin de vous faciliter plus la tâche. Si vous n’arrivez pas à la ressentir, vous pouvez simplement faire usage des tests d’ovulation pour en avoir connaissance. Il est aussi important de dire que cela ne concerne que les femmes ayant pris un grand écart entre la naissance de leurs premiers enfants et la grossesse du second.

Comment tomber enceinte tout en étant en âge avancé ?

une femme enceinte d'un certain âge portant des lunettes bleues, est assise sur une chaise dans un chambre de bébé.
Il est tout de même possible de tomber enceinte tant que vous n’êtes ménopausée

Il faut dire que les risques de tomber enceinte pour une femme en âge avancé sont très limités. Il revient donc à ces femmes-là de suivre un certain nombre de procédures afin de pouvoir avoir un enfant. Pour y arriver, il faut dire que deux solutions s’offrent à ces femmes. Elles peuvent se baser sur une alimentation plus fertilisante ou encore faire usage de certaines pilules.

Avoir une alimentation spécifique pour augmenter sa fertilité

Afin d’augmenter sa fertilité lorsque l’on est en âge avancé et que l’on désire quand même avoir un deuxième enfant, il est possible de veiller à son alimentation. Il est donc recommandé à cet effet de consommer des aliments composés exclusivement de fibres tels que le pain, du riz, des fruits et légumes. Vous devez également augmenter vos consommations en protéines végétales tout en diminuant le sucre et privilégier les glucides.

Vous devez également consommer les aliments riches en fer de même que les aliments composés essentiellement de vitamines. Il est aussi conseillé de consommer assez de produits laitiers et réduire considérablement les produits laitiers écrémés. Le respect de cette alimentation vous permettra d’augmenter votre fertilité et de tomber plus facilement enceinte.

Faire usage des pilules

Tout comme les pilules contraceptives, il existe des pilules qui permettent de tomber enceinte. Ces pilules vous permettent en fait d’augmenter votre taux de fertilité afin de plus favoriser votre période de fécondation. En faisant donc usage de ces pilules, vous augmentez vos chances de tomber plus facilement enceinte même si vous êtes en âge avancé. Aussi, il faut rappeler que la fréquence des rapports sexuels compte beaucoup. Des rapports sexuels fréquents, suivis du respect de l’alimentation recommandée ou encore de la prise de pilules vous permettront de tomber plus facilement enceinte. Par ailleurs, il faut aussi dire qu’il y a des choses à éviter pour faciliter une grossesse en âge avancé.

Les choses à éviter

Afin d’avoir une fertilité optimale, il est recommandé de ne pas boire d’alcool ni de fumer. L’alcool est connu de tous comme étant nocif pour la fertilité de la femme et encore plus chez l’homme. En réalité, aussi bien l’alcool que le tabac réduisent le taux d’œstrogènes chez l’homme de même que les hormones favorisant le bon déroulement de la fécondation. Ils altèrent également la qualité de l’ovulation, de même que la qualité du transfert de l’œuf fécondé dans la trompe.

Comment choisir le sexe de son deuxième enfant ?

Cela parait assez banal pour plusieurs personnes et pourtant il existe aujourd’hui divers moyens permettant de choisir le sexe de son deuxième enfant.

L’IVG sélective

L’IVG sélective est une méthode médicinale permettant de choisir le sexe de son bébé. De manière générale, il est possible d’avoir connaissance du sexe de son enfant dès la deuxième échographie. Grâce aujourd’hui à la technologie, il est possible de connaitre le sexe de l’enfant dès la huitième semaine de grossesse par une prise de sang de la mère. Une fois que le sexe de l’enfant est connu après le test, il est possible de le modifier selon le bon vouloir des parents.

Le diagnostic préimplantatoire

La méthode du diagnostic préimplantatoire permet également de choisir le sexe de son enfant. C’est une méthode qui consiste en fait à sélectionner les embryons d’un sexe donné par pure provenance lors de la fécondation pour faire le choix de l’enfant qui correspond à chaque parent. Il faut dire que c’est une technique qui est plus appliquée aux parents ne désirant pas transmettre une certaine maladie à leurs enfants.

Le tri des spermatozoïdes

Tout comme son nom l’indique, pour faire le choix du sexe de son enfant, cette technique consiste juste à trier les spermatozoïdes. Grâce à une technique génétique, il est possible de sélectionner les spermatozoïdes qui auront à fusionner avec l’ovule. Lorsque le choix est porté sur les spermatozoïdes masculins, l’enfant sera nécessairement un garçon. Par contre, lorsque le choix est porté sur des spermatozoïdes femelles, l’enfant à mettre au monde sera forcément de sexe féminin. Il faut aussi dire que c’est une technique qui n’intervient que dans le cadre d’une insémination artificielle et qui n’est efficace que lorsqu’on désire avoir une fille.

Les méthodes naturelles

Mis à part les méthodes médicinales permettant de choisir le sexe de son enfant, il faut dire qu’il existe aussi des moyens naturels pour y arriver. À ce niveau, il faut notifier que cela peut se faire par le choix d’un régime alimentaire approprié au sexe de chaque enfant ou encore par un calcul bien fait de la date d’ovulation appropriée pour avoir un enfant garçon ou fille. Concernant le choix du régime, il revient à chaque personne de privilégier un certain nombre d’aliments et limiter la consommation d’autres aliments afin de maximiser ses chances de concevoir un enfant de sexe masculin ou féminin.

Il est aussi possible de procéder tout simplement au calcul de la date de son ovulation afin d’avoir un enfant garçon ou fille. En réalité, ce que les gens ignorent c’est qu’il existe des périodes le long du cycle menstruel de la femme où des rapports sexuels répétés permettent d’avoir soit un bébé garçon ou fille. Ainsi, une pratique sexuelle répétée entre 3 à 4 jours avant la date d’ovulation de la femme permet d’augmenter les risques d’avoir une fille. Par ailleurs, une pratique sexuelle avec des positions sexuelles à pénétration profonde favorise grandement la conception d’un bébé garçon.

Quand faire un deuxième bébé : le choix vous appartient

En somme, il faut dire qu’avant de faire un second bébé, il faut se préparer aussi bien sur le plan financier qu’en matière d’organisation. Il est aussi important de respecter les durées d’écarts à maintenir entre deux accouchements afin d’éviter diverses sortes de problèmes aussi bien pour le bébé que pour la mère. Le reste, c’est en fonction des envies des 2 parents.

Vous sentez-vous prête pour un deuxième enfant ? Qu’est-ce qui vous retient de commencer ? Dîtes-nous en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posts similaires

Panier
Retour haut de page

-10% DE RÉDUCTION IMMÉDIATE

+1 chance de remporter un produit gratuitement

Entrez votre adresse mail et obtenez 10% de réduction sur votre commande immédiatement ainsi qu’une chance de remporter un produit gratuit.