Comment soigner avec l’homéopathie pour rhume bébé?

Le rhume est la hantise des bébés et des parents. Il gêne la respiration et devient ainsi source de nuits blanches. L’homéopathie pour rhume bébé se trouve parmi les meilleures armes préventives et curatives dans la lutte contre ce fléau sanitaire. La technique médicale ne se contente pas d’effacer les symptômes. Elle guérit le patient et le libère des chaînes de l’inflammation de la muqueuse nasale de manière définitive. Encore faut-il savoir l’utiliser. Voici comment guérir le rhume de bébé avec l’homéopathie.

Piqûre de rappel sur l’homéopathie

Le terme « homéopathie » découle de deux mots grecs : « homois » (semblable) et « pathos » (maladie). Par opposition à l’allopathie (traitant les maladies par leur contraire), la médecine douce guérit les maladies par leur semblable, explication.

Les principes de l’homéopathie

Technique thérapeutique de Samuel Hanhemann, l’homéopathie repose sur le principe de l’autoguérison, un mécanisme corporel peu connu en son temps. Le scientifique a cherché à stimuler cette procédure en vue de soigner ses patients.

La méthode médicale s’appuie sur trois fondements : le principe de similitude, le principe de la dilution infinitésimale et la loi de l’individuation. Le premier se rapproche de l’adage « combattre le feu par le feu ». En outre, un venin administré à forte dose rend malade un sujet sain. Administré à faible dose, il évapore les symptômes d’un individu malade.

Le principe de la dilution infinitésimale désigne la manière dont la solution se prépare. Diluer la solution détruit ses actifs. Cependant, secouer la solution réanime les actifs, la rendant curative, selon Hahnemann.

La loi de l’individuation s’intéresse aux caractéristiques propres à chaque patient. Chaque sujet réagit d’une manière différente en fonction du contexte, de son mode de vie et de sa constitution.

L’homéopathie pour rhume bébé : est-ce efficace ?

Rares sont les études scientifiques ayant démontré l’action de l’homéopathie dans les traitements de pathologies diverses. Pourtant, l’intérêt des scientifiques et des autorités médicales envers la méthode thérapeutique semble grandissant, au regard de son efficacité. Depuis janvier 2020, la Haute Autorité de la Santé a réduit le taux de remboursement des médicaments homéopathiques de 25 à 30 % à 10 à 15 %. S’en suit une réduction de la liste des produits homéopathiques remboursables

De même, le public se montre réceptif à son égard, en témoigne les chiffres de l’IPSOS (Institut de Publique Sondage d’Opinion Secteur) lors d’une enquête réalisée en mars 2019. L’étude des laboratoires Boiron estime que :

  • 74 % des patients sont convaincus de l’efficacité de la pratique ;
  • 76 % des patients ont une image favorable de l’homéopathie ;
  • 72 % des patients déclarent avoir eu des bénéfices dans leur traitement homéopathique.

Cette même enquête confirme que 77 % des patients pensent que l’homéopathie complète les médicaments conventionnels.

Comprendre le rhume de bébé

Chez bébé, le rhume annonce la rencontre d’un nouveau virus à traiter. Le phénomène renforce ses défenses immunitaires, mais en quoi consiste-t-il réellement ?

Les causes du rhume de bébé

Une allergie respiratoire aux acariens ou aux pollens constitue la cause commune de l’inflammation des muqueuses nasales chez les bébés. Un reflux gastro-œsophagien peut également en être la source. Dans le premier cas, un allergologue teste la sensibilité de l’enfant. Sinon, le spécialiste réalise une fibroscopie œsophagienne ou une mesure de l’acidité gastrique.

Apparaissant durant la première année de bébé, les poussées dentaires font partie des origines du rhume infantile. Le phénomène engendre un écoulement du nez, une irritation des fesses et de la bave dans la bouche de bébé.

L’infection respiratoire s’accompagne souvent de fièvre. En l’absence d’un traitement, elle se transforme en une bronchiolite ou une laryngite.

L’infection virale frappe les bébés de 0 à 2 ans, soit les petits êtres au système immunitaire encore fragile. Dans certains cas, les signes s’estompent au bout de 7 à 10 jours. Néanmoins, la consultation d’un pédiatre est de rigueur afin d’éviter toute forme d’aggravation.

homéopathie rhume bébé : un enfant avec un mouchoir qui lui couvre une partie du visage est allongé dans son lit.
Il est possible d’attraper un rhume entre 0 et 2 ans

Les symptômes du rhume de bébé

Les bébés de 0 à 3 ans sont incapables de se moucher. L’infection gêne, voire complique leur respiration. Elle perturbe leur sommeil ainsi que leur alimentation.

Certains bébés contractent un rhume après les 6 premiers mois. D’autres attrapent le virus avant cette période. Dans tous les cas, l’infection se raréfie à mesure que bébé grandit.

Une succession de symptômes traduit le rhume chez le bébé. La bouche, le nez et la gorge (les voies aériennes supérieures) sont les organes cibles. Les éternuements précèdent un écoulement du nez. Puis, les sécrétions s’épaississent et la gorge s’irrite.

Vous constaterez :

  • des yeux rouges ;
  • une perte d’appétit ;
  • des toux,
  • une fièvre ;
  • une agitation ;
  • une irritabilité ;
  • un gonflement de ganglions aux niveaux du cou et de la nuque.

Les symptômes se manifestent en fonction de la gravité de l’infection.

Si votre bébé a de la toux, lisez notre article: Bébé qui tousse : que faire ?

Le traitement du rhume par l’homéopathie

L’homéopathie figure en tête dans la liste des recommandations médicales pour le traitement du rhume, mais comment fonctionne-t-elle ?

Les meilleurs remèdes homéopathiques contre le rhume

Le choix des remèdes de l’homéopathie pour rhume bébé dépend des symptômes. L’apparition des signes de refroidissement fait appel à une dose de Oscillococcinum® 200. Ajoutez 3 granules d’Aconit composé chaque heure et continuez ainsi jusqu’à la disparition des symptômes.

Si le rhume s’est installé, optez pour : l’Allium Cepa 9 CH, le Mercurius Solubilis 9 CH, le Pulsatilla 9 CH, le Kallium Bichromicum 9 CH, le Nux Vomica 9 CH, le Pulsatilla 9 CH ou le Sambucus Nigra 9 CH.

Un rhume chronique hivernal requiert une visite chez un médecin homéopathe. Vous pouvez avancer la consultation en automne. Le spécialiste prescrira à votre enfant un traitement homéopathique de fond de prévention.

Les remèdes homéopathiques en cas de rhume couplé d’une fièvre

Selon l’intensité de la fièvre, le spécialiste homéopathique conseillera quelques granules de Belladonna en plus de Ferrum phosphoricum. Leur dose repose sur la température de l’enfant et sur le stade du rhume. Diminuez-le après 2 à 3 jours de traitement, suivant l’atténuation des signes.

Libre à vous d’ajouter le paracétamol dans le traitement afin de le soulager de la fièvre. Toutefois, ce médicament est à proscrire chez les bébés de moins de 3 mois.

Tout au long du traitement, hydratez votre enfant. Une bonne hydratation combat son état fiévreux.

Le traitement homéopathique en cas d’écoulement clair du nez

Dans le cas d’un écoulement clair du nez, le médecin choisit l’Allium cepa ou le Sambucus nigra (avec une prise à chaque repas).

L’écoulement de liquide nasal clair associé à une irritation des yeux réclame la prise de Naphtalinum. Jusqu’à ce que bébé sache se moucher, désencombrez ses narines au moyen d’une mouche bébé.

Un écoulement doublé d’éternuements et de troubles digestifs demande la prise avant chaque repas de Nux Vomica. Si des larmoiements remplacent les troubles, préférez le Sabadilla. Donnez-en à votre bébé 3 fois par jour.

Si son petit nez devient rouge, troquez le Sabadilla contre l’Allicum Cepa. Fournissez-en à votre enfant 4 fois par jour. Vous pouvez aussi choisir l’Allium Cepa Composé. Il s’agit d’un mélange de : Sambucus nigra 3 CH, d’Hydrastis canadensis 3 CH, de Belladona 3 CH, d’Allium Cepa 3 CH, d’Euphrasia officinalis 3 CH, de Kalii dichromas 3 CH, de Mercurius dulcis 3 CH et d’Hydrargyri subchloridum mite.

Le traitement homéopathique en cas d’écoulement coloré du nez

Durant un rhume, un liquide jaune ou verdâtre sort du nez de bébé. L’écoulement peut fusionner avec quelques filets de sang et de croûtes.

Dans le cas d’un écoulement jaunâtre matinal, votre bébé réclame une prise de Pulsatilla à raison de 3 à 4 fois jours.

Un écoulement verdâtre implique un traitement à base de Kalium Bichromicum. Procurez-lui le médicament avant chaque repas. Après 24 heures de traitement, consultez un médecin si les symptômes persistent.

Un écoulement jaunâtre suivi d’irritation du nez fait appel à un traitement avec de l’Hydrastis canadensis 5 CH.

Préférez le Pulsatilla 5 CH si vous observez un écoulement de liquide jaune sans irritation.

Le Kalium bichromicum 5 CH est indispensable en cas d’écoulement de liquide épais dans lequel se trouvent des croûtes.

Arrêtez votre choix au Mercurius corrosivus 5 CH, dans le cas d’apparition de liquide vert avec quelques saignements dans le nez de bébé.

Enfin, donnez-lui du Mercurius solubilis 5 CH si son écoulement semble verdâtre.

un bébé hurle dans son couffin et ouvrant grand la bouche, les yeux fermés et se touche les oreilles
La douleur ne passe pas inaperçue chez bébé

Les remèdes en cas de rhume lié à la poussée dentaire

Lors de la poussée dentaire, les signes classiques du rhume s’additionnent à :

  • de la fièvre ;
  • de la diarrhée ;
  • une joue rouge.

Afin de soulager les maux de votre enfant, fournissez-lui 2 granules de Chamomilla vulgaris 5 CH. La prise s’opère à raison de 5 fois par jour et le traitement se poursuit 2 jours. Réduisez la fréquence à 3 fois par jour pendant les 6 jours suivants. Si la diarrhée semble verdâtre, choisissez le Chamomilla vulgaris 15 CH et suivez la même posologie.

Une fièvre intense marquée d’une transpiration abondante fait appel au Mercurius solubilis 5 CH. Administrez le traitement suivant la même quantité que les médicaments précédents.

Des filets de sang qui sortent du nez signalent une otite. Dans ce cas, procurez-lui du Ferrum phosphoricum 5 CH. La dose se situe à 2 granules avec une prise de 5 fois par jour pendant 2 jours. Continuez le traitement durant 6 jours suivants en réduisant la fréquence à 3 fois par jour.

Nez bouché, toux et éternuements : les solutions homéopathiques

À une fréquence régulière, le nez bouché, la toux et les éternuements deviennent un réel calvaire. Ils perturbent le paisible quotidien de votre bébé. Voici comment le libérer de ces maux par les voies homéopathiques.

Les traitements homéopathiques contre le nez bouché

En plus de perturber la respiration de votre petit bout de choux, le nez bouché réduit son appétit. Heureusement, le Sambucus Nigra vient à sa rescousse et débouche ses cavités nasales. Tout au long du traitement, nettoyez son petit nez plusieurs fois par jour avec un spray d’eau de mer ou un sérum physiologique.

Le nux vomica 5 CH combat l’écoulement du nez pendant la journée suivi d’un nez bouché durant la nuit.

Une forte apparition de mucosité dans les pores nasaux s’accentue une fois la nuit tombée. Ils bouchent ses narines et gâchent son sommeil. Pour l’aider à retrouver des nuits paisibles, pensez à l’Ammonium carbonicum 5 CH.

Le Sticta pulmonaria 5 CH calme les toux sèches et sifflantes, le nez bouché et les éternuements à répétition.

Le Dulcamara 5 CH supprime les mucosités qui encombrent le nez de votre bébé quand il se trouve dans un milieu aquatique (comme un lac, la mer ou une piscine).

Si votre bébé souffre de douleurs dans les sinus frontaux et qu’il a le nez obstrué, fournissez-lui du Cinnabaris 5 CH.

Les traitements homéopathiques contre les toux grasses et l’éternuement

Si le Drosera apaise la toux sèche, l’Ipeca et le Kalium bichromicum atténuent les toux grasses. Un écoulement clair suivi d’un nez bouché gênant la tété nécessite la prise de Sambuccus nigra 9 CH. Donnez-en 3 granules avant chaque repas.

L’écoulement de liquide clair et le nez rouge impliquent la prise d’Allium Cepa 7 CH. À noter que l’Allium cepa composé soulage des premiers signes de rhume chez votre bébé.

Si les éternuements sont doublés de troubles digestifs, donnez-lui du Nux vomica 9 CH. La dose est de 3 granules et le traitement se déroule à raison de 3 fois par jour.

Des suites d’éternuements accentués de larmoiements nécessitent la prise de Sabadilla 5 ou 9 CH.

Comment administrer les médicaments homéopathiques à votre bébé ?

L’absence d’effets secondaires, tel est l’avantage majeur de l’homéopathie. La médecine douce atténue, voire supprime, le rhume de bébé. Pour lui administrer ses médicaments, vous disposez d’une alternative entre la trituration et la dilution.

La trituration consiste à donner à votre bébé les médicaments homéopathiques en forme de poudre. La méthode utilise une dosette pour mesurer la dose et verser la poudre dans la bouche de votre enfant. Elle se dissoudra sous l’effet de la salive.

La dilution des granules requiert de l’eau ou du lait infantile. Le granule est dilué dans 50 ml de lait infantile que bébé boira 5 à 6 fois par jour. Entre chaque prise, préservez le biberon au frais.

Les préventions homéopathiques du rhume de bébé

Les recommandations de base, en l’occurrence le lavage de nez et le contrôle de la température, complètent l’homéopathie. Les précautions classiques et la solution homéopathique représentent ainsi la formule efficace contre le rhume de bébé.

une enfant et sa mère sont de profil et portent un masque ffp2. la mère est en train d'ajuster le masque sur le visage de sa fille.
Se laver les mains, respecter les gestes barrières marchent aussi pour les autres virus

La prévention du rhume de bébé par l’homéopathie

Les homéopathes recommandent l’Oscillococcinum® 200 en guise de traitement préventif contre le rhume chez les nourrissons.

Le sérum de Yersin, à prendre au format 9 CH, et l’Influenzinum sont, quant à eux, les traitements préventifs contre la grippe. Les médicaments combattent les virus responsables du rhume. La prévention se déroule pendant un mois. Une dose d’Influenzinum par semaine pendant 3 semaines stoppe le développement d’infection. Puis, passez au Sérum de Yersin durant la 4e semaine.

Les homéopathes prescrivent les dilutions de 5 CH à 9 CH pour prévenir et traiter les rhumes des jeunes enfants. Les patients adultes prennent le même traitement par trituration.

Éviter la récidive de rhume avec un traitement homéopathique

Janvier, février et décembre sont les mois de la prévention contre les rhumes chez les nourrissons. Dans un traitement préventif homéopathique, le Dulcamara 7 CH et les 5 granules d’Aconit 7 CH empêchent des infections. Ajoutez une dose d’Aviaire 15 CH pendant 15 jours.

En plus du traitement préventif homéopathique, donnez à votre bébé le sirop Pédiakid ImmunoFort. La solution consolide ses défenses immunitaires et évite la récidive de rhume.

Les bons gestes pour lutter contre le rhume de votre enfant

Les préventions de base ne doivent en aucune manière être laissées à l’oubli. N’omettez jamais de :

  • laver le nez de votre enfant avant les repas ;
  • allaiter votre bébé aussi longtemps que possible ;
  • éloigner votre bébé de la collectivité ;
  • vous conformer au calendrier vaccinal ;
  • aérer la chambre de votre bébé toute la journée et durant la nuit ;
  • multiplier les promenades dans les endroits aérés ;
  • fuir le tabagisme passif ;
  • nettoyer à un rythme régulier la chambre de votre enfant.

Un geste de précaution simple consiste à vous laver les mains avant de prendre votre bébé.

Homéopathie pour rhume bébé : une médecine douce

Le rhume affecte les nourrissons et les poursuit toute leur enfance. Bien que nécessaire à la croissance de leur système immunitaire, l’infection occasionne de nombreux inconvénients : gênes respiratoires, insomnie, manque d’appétit et irritation.

Heureusement, ce ne sont pas les méthodes homéopathiques qui manquent pour soigner à court et à long terme les symptômes du rhume infantile. Le choix du traitement varie en fonction de la gravité de l’infection. Alliez l’homéopathie aux gestes préventives et aux précautions d’hygiène habituelles afin d’accélérer le processus de guérison.

Ainsi, l’homéopathie éradique à la source les responsables du rhume chez les bébés et les enfants.

Et vous, que pensez-vous de cette médecine douce ? Comment faites-vous pour combattre les rhumes de votre bébé ? Avez-vous confiance en cette méthode ou êtes-vous de la vieille école ? Vos avis nous intéressent, alors n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Posts similaires

Panier
Retour haut de page

-10% DE RÉDUCTION IMMÉDIATE

+1 chance de remporter un produit gratuitement

Entrez votre adresse mail et obtenez 10% de réduction sur votre commande immédiatement ainsi qu’une chance de remporter un produit gratuit.